Interrompre un jeûne surérogatoire à cause de la faim

Question :

Assalamou alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh. J’ai l’habitude de jeûner les lundis et jeudis mais le problème est qu’en ce moment il m’arrive souvent de rompre le jeûne en cours de journée à cause de la faim ou du fait d’hésiter à continuer de jeûner ou non. Y a-t-il un mal dans cela ?

Réponse :

عليكم سلام و رحمة الله و بركاته

Il n’est pas permis de rompre le jeûne même surérogatoire sans raison valable selon l’avis connu des hanafites et malikites et il faut rattraper la journée selon eux…

Ils s’appuient pour l’obligation de cela sur le verset 33 de la sourate 47 : Ô vous qui avez cru ! Obéissez à Allah, obéissez au Messager, et ne rendez pas vaines vos œuvres

Et pour l’obligation de rattraper, ils s’appuient sur le hadith que rapporte Abou Daoud رحمه الله rapporte (#2457) selon Aicha رضي الله عنه le Prophète ﷺ a dit à elle et à Hafsa رضي الله عنها lorsqu’elles ont rompu un jeûne surérogatoire : Jeûnez un jour à la place !

Les shafiites et les hanbalites eux sont d’avis qu’il est permis de rompre un jeûne surérogatoire conformément au hadith que rapporte Moslim (#1154) رحمه الله selon Aicha رضي الله عنها, le Prophète ﷺ est entré auprès d’elle un jour et a dit : Est-ce qu’il y a quelque chose (à manger) ? Je répondis que non. Il dit : Alors je jeûne. Puis il vint un autre jour. Je l’informa alors qu’on nous avait offert de la soupe. Il dit : Apporte la moi, j’avais certes entamé un jeûne ce matin. Puis il mangea

Alboukhari (#1968) رحمه الله rapporte selon Abou Johayfa رضي الله عنه : Abou Darda رضي الله عنه prépara à manger pour Salman رضي الله عنه puis il lui dit : Mange car moi je jeûne. Salman رضي الله عنه répondit : Je ne mangerais pas jusqu’à ce que tu manges. Et il mangea (…). Quand on rapporta cela au Prophète ﷺ, il dit : Salman a dit vrai

Addaraqotni رحمه الله rapporte (#24) avec une bonne chaîne de transmission : Abou Daid رضي الله عنه dit : J’ai préparé de la nourriture pour le Prophète ﷺ puis quand on la posa, un homme dit : Je suis certes jeûneur. Le Prophète ﷺ dit : Ton frère t’as invité et s’est donné du mal pour toi, alors rompt le jeûne et rattrape un autre jour à la place si tu le désires

De même, Abou Daoud رحمه الله rapporte (#2456) avec une bonne chaîne de transmission, selon Oum Hani رضي الله عنها : Je dis au Prophète ﷺ : J’ai rompu le jeûne que j’avais entamé ! Il dit : Est-ce que tu rattrapais quelque chose ? Elle dit : Non. Il dit : Alors cela ne te nuiras pas si c’est un jeûne surérogatoire

و الله أعلم

Fermer menu