Peut-on frotter ses chaussettes lors des ablutions ?

Question :

Assalamou alaykoum. Pouvez-vous confirmer qu’il est permis de faire ses ablutions pour un citadin avec ses chaussettes voire ses chaussures ? Dans le cas où c’est confirmé par la sunnah, sous quelles conditions est-ce possible ? Peut on aussi conserver son voile aussi dans ce cas ? Baraka Allaho fikoum.

Réponse :

عليكم سلام و رحمة الله و بركاته

La majorité des écoles et des savants n’autorisent pas de faire le « mash » frottement sur les chaussettes qu’on a aujourdhui car les hadiths sont largement discutés et les Compagnons qui faisaient le mash sur les chaussettes avaient de grosses chaussettes qui faisaient équivalent de chaussons pour leur épaisseur et usage…

Certains savants toutefois autorisent le frottement des chaussettes fines comme l’a rapporté l’imam an-Nawawi de Omar et Ali رضي الله عنهم, Abou Yousof et Mohamed Achaybani leaders hanafites, Ishaq et Daoud Azahiri… Parmi les contemporains sont de cet avis al-Albani et Ibn al-Othaymin رحمهم الله جميعا .
En raison de la cause pour laquelle le mash sur les chaussons khoffs fut légiféré, qui n’est autre que de faciliter aux musulmans dans certaines situations incommodantes les ablutions et la règle dit que chaque statut religieux est reliée à sa cause الحكم يدور مع علته .
Ce qui signifie que lorsque l on connait la cause pour laquelle fut légiférée une chose, chaque fois que l’on retrouve la même cause dans une situation similaire alors l’on peut faire l’analogie qiyas…

Les sahabas رضي الله عنهم faisaient le mash sur les chaussons et chaussettes épaisses pour faciliter certains déplacements, maladies et désagréments et car c’était les moyens de leur époque; mais avec l’évolution de la façon de se vêtir aujourd’hui, il n’y a pas de mal à prendre cet avis là car il est tout à fait semblable dans le fond et la raison…

En revanche, il n’est pas permis de faire le mash sur les chaussures car elles ne couvrent pas dans la majorité des cas les chevilles et c’est une condition pour le mash…

Les hanbalites autorisent de faire le mash sur le voile avec les mêmes conditions que pour les khoffs, c’est-à-dire qu’il couvre la partie à laver et qu’on l’ait mit avec les ablutions car cela est rapporté de Omm Salama رضي الله عنها (contrairement à la majorité des écoles)… En revanche, chez les shafiites il est permis de passer la main sous le hijab légèrement et de se contenter d’humidifier trois cheveux et les hanafites sont d’avis que si la main entière touche une partie de la tête cela suffit…

Et Allah -عز و جل- sait mieux…

Fermer menu