Quel est le statut du tawassol ?

Question :

Assalam alaykom. Quel est la position des savants des 4 écoles sur le tawassul à travers la tombe du Prophète ﷺ ? C’est à dire aller à la tombe du Prophète ﷺ et lui dire de demander à Allah une chose. Baraka Allaho fik.

Réponse :

عليكم سلام و رحمة الله و بركاته

Le tawasol consiste à prendre un intermédiaire qui a une haute importance auprès d’Allah afin qu’Allah exauce par cela nos invocations…

Le tawasol qui est permis à l’unanimité est :
1- d’invoquer Allah -عز و جل- par Ses noms sublimes et Ses attributs parfaits conformément au verset 180 de la sourate 7 : C’est à Allah qu’appartiennent les noms les plus beaux. Invoquez-Le par ces noms et laissez ceux qui profanent Ses noms : ils seront rétribués pour ce qu’ils ont fait
2- d’invoquer Allah -عز و جل- en mentionnant des oeuvres pieuses, sans vantardise, ni arrogance, mais en toute modestie et humilité, comme il est rapporté dans les deux sahihs que trois hommes se sont retrouvés coincés dans une grotte et chacun invoqua Allah -عز و جل- en rappelant la meilleure action qu’il a fait pour lui en disant : Ô Allah ! Si tu sais que j’ai fais cela uniquement par recherche de Ton visage alors débloque le rocher qui obstrue la sortie !!
Et c’est ainsi que le rocher se débloqua et ils sortirent…
3- Prendre pour intermédiaire un homme pieux de son vivant en lui demandant d’invoquer Allah -عز و جل- en notre faveur comme le faisait les Compagnons رضي الله عنهم avec le Prophète ﷺ, Omar avec al-Abbas lors de la prière de la pluie ou encore quand le Prophète ﷺ lui recommanda de demander à Oweys Alqarani رحمه الله d’invoquer Allah pour Omar رضي الله عنه comme il est rapporté dans al-Boukhari et autre…

D’autres types de tawasol sont interdits à l’unanimité comme le fait de vouer des adorations à un saint ou wali pour qu’il intercède pour nous auprès d’Allah conformément au verset 3 de la sourate 39 : C’est à Allah qu’appartient la religion pure. Tandis que ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui (disent): « Nous ne les adorons que pour qu’ils nous rapprochent davantage d’Allah. » En vérité, Allah jugera parmi eux sur ce en quoi ils divergent
Ou encore le verset 18 de la sourate 10 : Ils adorent au lieu d’Allah ce qui ne peut ni leur nuire ni leur profiter et disent: « Ceux-ci sont nos intercesseurs auprès d’Allah. » Dis: « Informerez-vous Allah de ce qu’Il ne connaît pas dans les cieux et sur la terre ? » Pureté à Lui, Il est Très élevé au-dessus de ce qu’ils Lui associent !..

Quand au tawasol sur lequel les savants divergent, qui est toléré par la majorité des juristes des différentes écoles et jugé interdit et grave par d’autres comme Abou Hanifa, Ibn Taymia et autres, cela consiste à prendre comme intermédiaire pour parvenir à Allah les saints walis après leur mort en les mentionnant par leur rang auprès d’Allah mais sans les adorer ou les invoquer directement, comme dire « par le droit d’untel, exauce nous… ».
Parmi les savants hanafites qui autorisent cela Ibn lhamam et Alalousi, parmi les malikites Alqadi iyad, Alkhirashi et Azzarqani qui affilie cet avis à l’imam Malik directement, parmi les shafiites Assobki, Annawawi, Zakarya alansari, Ashirbini, parmi les hanbalites Ibn Qodama, Ibn Moflih qui l’affilie à Ahmed directement…

Cependant les récits sur lesquels s’appuient ceux qui autorisent cela sont soit explicites mais faibles ou soit authentiques mais pas explicites. Toutefois, les récits sur cela sont tellement nombreux qu’une majorité de juristes étayent cet avis, pendant que d’autres le défendent catégoriquement par manque de preuves solides à leur yeux et certains mêmes considèrent cela comme une forme de polythéisme…
En tous les cas, au vu de la quantité de savants qui ont interprété et compris ces preuves de cette façon et de la quantité non minime de récits de prédécesseurs sur le sujet, on ne peut considérer cette divergence comme un des fondements de base dans le dogme musulman au point de s’opposer au négateur catégoriquement et se désavouer de lui…
L’unité de la communauté est une priorité et particulièrement quand la divergence a lieu chez les références les plus reconnues parmi les savants des écoles de jurisprudence…

و الله أعلم

Fermer menu