Le statut de la contraception

Question :

Salamou alaykoum. Quel moyen de contraception est autorisé ? Le but étant d’espacer les naissances bi idhnillah et non de les stopper. Barakallahou fikoum.

Réponse :

Alaykom salam wa rahmatollah wa barakatoh.


Tout type de contraception est permis (sauf ce qui nuit à la santé), si les deux conjoints sont d’accord, car il est du droit de chacun dans le mariage de désirer des enfants, en vertu du hadith unanimement reconnu authentique de jabir رضي الله عنه : Nous pratiquions le retrait à l’époque du Prophète صلى الله عليه و سلم qui en a été informé et ne l’a pas défendu…

Cependant cela est détestable (makrouh) sans besoin particulier de santé ou autre en vertu du hadith de Moslim où le Prophète صلى الله عليه و سلم dit : Cela est comparable à l’enterrement discret (de sa progéniture)

Il est bien de noter que les arabes avant l’Islam enterraient leurs enfants vivants par crainte de la pauvreté et de ne pas pouvoir les assumer…
Allah -عز و جل- leur répondit à ce sujet dans le verset 151 de la sourate 6, que c’est LUI-MÊME qui s’occupe de la subsistance des parents comme des enfants…

Pour cela, il convient au musulman de ne pas se priver d’un des objectifs premier du mariage qui est d’avoir des enfants en pensant qu’il ne peut pas les assumer ou par crainte de l’indigence car le Coran est venu réfuter ces mauvaises croyances…

Fermer menu