Le statut du henné chez l’homme et la femme

Question :

Salam alaykom Sheikh. Le henné est-il haram pour moi le jour du mariage ?

Réponse :

عليكم سلام و رحمة الله و بركاته

Le henné sur les mains est recommandé pour les femmes et non pour les hommes conformément au hadith que rapporte Abou Daoud (4166) رحمه الله selon Aicha رضي الله عنها : Une femme remit une lettre au Prophète ﷺ de derrière un rideau. Le Prophète ﷺ le prit et dit : Je ne sais pas si c’est la main d’une femme ou d’un homme ? Elle dit : Une femme bien sûr ! Il dit : Si tu étais une femme tu aurais changé tes ongles (avec le henné)

Abou Daoud رحمه الله rapporte (4928) selon Abou Horayra رضي الله عنه : On amena un homme efféminé qui avait teint ses mains et ses pieds avec du henné auprès du Prophète ﷺ. Le Prophète ﷺ dit : Qu’est-ce qui lui arrive ? On dit : Il se fait ressembler aux femmes. Le Prophète ﷺ ordonna de l’expulser jusqu’à la région de Naqî

Il est mentionné dans Almawsoua alkowaytiya : Les juristes sont unanimes sur le fait qu’il est recommandé pour l’homme de se teindre les cheveux et la barbe avec le henné ou autre pour arranger les cheveux blancs conformément aux récits rapportés dans ce sens comme le hadith que rapporte Abou Daoud (4205) رحمه الله selon Abou Dharr رضي الله عنه le Prophète ﷺ a dit : La meilleure chose avec laquelle on change les cheveux blancs est le henné (couleur rougeâtre) et le katam (couleur jaunâtre).
Ils autorisent d’utiliser cela sur tout le corps sauf les mains et les pieds. Il n’est pas permis de teindre ces parties là sauf avec une excuse car cela est une ressemblance aux femmes et il est interdit de se faire ressembler aux femmes.
La plupart des shafiites et certains hanbalites l’interdisent.
Certains hanbalites et hanafites sont d’avis que cela est détestable car le Prophète ﷺ a maudit les hommes qui se font ressembler aux femmes et les femmes qui se font ressembler aux hommes…

Annawawi رحمه الله dit : Cela est prouvé par le hadith authentique où le Prophète ﷺ a interdit à l’homme de mettre du safran sur sa peau (rapporté par al-Boukhari et Moslim). L’interdiction ici est à cause de la couleur et non de l’odeur car les bonnes odeurs sont appréciés pour l’homme et cela donc est semblable au henné. Dans le même sens, Yàla ibn Morra رضي الله عنه rapporte que le Prophète ﷺ a vu un homme avec sur lui un safran parfumé. Il lui dit : Vas le laver et ne recommence pas (rapporté par Attirmizi, 2817)…

و الله أعلم

Fermer menu