Puis-je invoquer Allah en faveur de mes parents non-musulmans ?

Question :

Salam alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh. Est-ce qu’un musulman (reconverti) à le droit de faire une invocation afin de guider ses parents non-musulmans pour qu’ils embrassent l’Islam ? Et est ce qu’il peut faire cette même invocation pour des non-musulmans mais qui ne sont pas ses parents ? Barakallahou fik.

Réponse :

عليكم سلام و رحمة الله و بركاته

Il fait partie de la piété filiale d’invoquer Allah -عز و جل- en faveur des parents musulmans ou non de leur vivant, sauf que pour un non-musulman, on invoquera la guidée en sa faveur et la droiture comme le Prophète ﷺ l’avait fait pour de nombreuses tribus comme Daws et certains parents de Compagnons comme la mère d’Abou Horayra رضي الله عنه …

Par contre, la base est qu’on invoque pas la miséricorde pour eux conformément à ce que rapporte Abou Daoud رحمه الله (5038) selon Abou Moussa رضي الله عنه, les juifs se faisaient éternuer auprès du Prophète ﷺ en espérant qu’il invoque la miséricorde en leur faveur (yarhamokallah), et il leur disait simplement : Qu’Allah vous guide et arrange votre situation (yahdikomollah wa yosliho balakom)

Sauf si l’on demande pardon pour eux à travers la guidée comme l’explique Al’ayni dans l’explication de sahih al-boukhari : ô Allah ! Pardonne à mon peuple car ils ne savent pas : C’est-à-dire : Guide les à l’Islam afin qu’Il bénéficient de Ton pardon, car le péché de la mécréance ne peut être pardonné; ou sinon : Pardonne leur s’ils se convertissent à l’Islam…

Après la mort en revanche, il est interdit d’invoquer le pardon d’Allah ainsi que sa miséricorde envers les polythéistes conformément au verset 113 de la sourate 9 : Il n’appartient pas au Prophète et aux croyants d’implorer le pardon en faveur des associateurs, fussent-ils des parents alors qu’il leur est apparu clairement que ce sont les gens de l’Enfer…

Ou encore le verset 43 de la sourate 33 : « Il est Miséricordieux envers les croyants »… Beaucoup d’érudits disent que Sa miséricorde sera réservée aux croyants dans l’au-delà…

Annawawi رحمه الله dit : Il est interdit de prier sur un mécréant ou d’invoquer le pardon pour lui, selon le Coran et le consensus…
Ibn Taymia رحمه الله dit : Il n’est pas permis d’invoquer le pardon pour les mécréants selon le Coran, la Sunna et le consensus…

و الله أعلم

Fermer menu